Fier membre de

Partenaires

Metro Depatie
St Hubert
Ville de Laval
Freddo
Guimond Construction
Resto Prolongation
Chevrolet 440
Rousseau Sports
Gravure Précision
Grafitech
Évolution physio
La Taverne 1909 signé St-Hubert à Laval

Le travail d’équipe : une leçon de vie apprise au hockey pour Laetitia Duplantie

Laetitia Duplantie, Rebelles de Laval-Montréal

 

Depuis l’âge de 5 ans, Laetitia Duplantie joue au hockey et y crée des souvenirs impérissables. Avec la pause des sports organisés, Laetitia a toutefois dû s’adapter à une nouvelle réalité. Pour ce faire, la hockeyeuse demeure positive, active et agit en tant que leader malgré ces temps difficiles.

Nous avons discuté avec la joueuse de lAssociation de hockey féminin de Laval (AHFL) qui nous parle entre autres de son parcours au hockey mineur et de l’importance du travail d’équipe en cette période de pandémie.

 

Comment as-tu débuté le hockey et pourquoi as-tu choisi ce sport?

J’ai commencé le hockey quand j’avais 5 ans alors que je venais de débuter la maternelle. Je jouais au hockey dehors avec mon petit frère et ma grande sœur. Je trouvais que c’était un sport vraiment amusant comme c’est un sport d’équipe. C’est pour ça que j’ai choisi le hockey.

 

Quel message aimerais-tu partager à une nouvelle joueuse qui en est à ses débuts au hockey?

Mon message serait de rester positive, de persévérer et de ne jamais lâcher.

Même si tu te fais couper pour un niveau ou n’importe quoi, le sport va toujours te permettre de rencontrer d’autres gens. Il y aura toujours d’autres côtés positifs.

 

Quelles leçons as-tu apprises au hockey et qui t’est utile aujourd’hui?

Au hockey, il va toujours falloir que tu travailles en équipe. Tu as des gens autour de toi qui vont t’aider. Pendant la pandémie, on s’est tous retrouvé dans la même situation et on est tous stressés. Mais le travail d’équipe nous aide à traverser cette pandémie. C’est une des leçons du hockey qui m’a le plus aidé.

 

Que fais-tu pour rester active malgré la pause des sports organisés?

À cause de la pandémie, on ne peut plus vraiment faire de sport. Pour rester active, je vais souvent aller à l’extérieur, prendre des marches et jouer dehors. C’est sûr qu’on ne peut pas jouer au hockey, car les arénas sont fermés. Mais je vais me pratiquer en faisant des tirs en bas dans le garage.

 

Hockey Québec remercie Laetitia Duplantie et tient à souligner sa résilience de même que celle de nos hockeyeuses et hockeyeurs durant cette pause des sports organisés.

 

 

Social

Classement