Fier membre de

Partenaires

Complexe Guimond
Banque Scotia
co-operators
Freddo
Mtero Depatie
Robert Vallée
B2B2C
Gravure Précision
Grafitech
Resto Prolongation
Rousseau Sports
Ville de Laval
St Hubert
Guimond Construction
Évolution physio
Chevrolet 440

Des finales serrées au Tournoi atome-junior de Laval

 

 
 

Toutes les finales ont été serrées et enlevantes, moins de deux buts d’écart, dans le cadre du 31e Tournoi provincial atome-junior tenu à l’aréna Saint-François, le 30 décembre.

 

Laval a triomphé quatre fois lors de sept finales. Les Gladiateurs de Laval-Est ont donné le ton dans l’atome C en domptant les Pumas de Saint-Léonard 3 à 2. Gianluca Umbrello, Kiano Ronaldo Bruno Passarinho et Olivier Vallée ont touché la cible pour les vainqueurs.

Un doublé de Laval-Nord

 

Les Prédateurs de Laval-Nord l’ont emporté dans l’atome A et le junior A. Laval-Nord a difficilement eu raison des Étoiles de Monteuil 2 à 1 chez les plus jeunes. Arjun Singh Gidda et Foti Zobolas ont compté pour les Prédateurs. L’unique marqueur de Monteuil, Jean-Philip Jobin, a donné la frousse à Laval-Nord en réduisant l’écart au troisième tiers.

Dans le junior A, les filets de Rémi Sanscartier (1 but et 2 passes), Alexandre Carrier et Antoine Fournier ont permis aux représentants de Laval-Nord de battre les Cougars de Saint-Léonard par le compte de 3 à 1.

Dans l’atome BB, les Éclairs de Monteuil ont connu l’ivresse de la victoire en blanchissant les Dynamos Express par le pointage de 1 à 0. Mario Lapenna a compté l’unique but des Éclairs tandis que le gardien Giuseppe Albense a savouré le jeu blanc.

Les Sabres de Laval-Nord ont subi une défaite crève-cœur de 2 à 1 en fusillade devant les Maraudeurs de Mascouche dans l’atome B. Pour sa part, le Blizzard de Monteuil a baissé pavillon 2 à 0 contre le Laser de la Fédération de l’Est en finale junior B. Enfin, les Étoiles du Richelieu sont les champions de la catégorie atome AA.

 

CONSULTEZ NOTRE PAGE FACEBOOK POUR TOUS LES PHOTOS DES FINALISTES ET CHAMPIONS

 

Le président du Tournoi et vice-président de Hockey Laval, Claude Alarie, a apprécié l’équité de cette édition. «En demi-finale, quatre parties ont nécessité la prolongation, dont deux joutes se sont soldées au terme de la fusillade, précise Claude Alarie. Les finales aussi ont été serrées. On ne pouvait pas demander mieux.»

 

Sylvain Lamarre

Directeur des communications Hockey Laval

communications@hockeylaval.com

438-407-6691

 

 

Social