Fier membre de

Partenaires

Rousseau Sports
Resto Prolongation
Freddo
Guimond Construction
Évolution physio
Complexe Guimond
co-operators
Ville de Laval
Grafitech
Gravure Précision
Banque Scotia
Chevrolet 440
Robert Vallée
St Hubert
B2B2C
Mtero Depatie

RETOUR À LA MAISON POUR MAXIM LAMARCHE

 

Le défenseur du Rocket de Laval, Maxim Lamarche, était un invité d’honneur dans le cadre de la soirée d’ouverture de la 39e édition du Tournoi provincial de hockey bantam-midget de Laval-Nord, le 6 février, à l’aréna Richard-Trottier.

 

Le hockeyeur de 26 ans a donné ses premiers coups de patin à l’aréna Dagenais, rebaptisé il y a quelques années Richard-Trottier. «Je me souviens que j’étais dans le MAGH, souligne Maxim Lamarche. C’est là que tout a commencé.»

 

De bons souvenirs

 

Notons que Maxim avait déjà effectué un retour à la maison dans le cadre de La Tournée du Rocket, le 10 décembre, à l’amphithéâtre de Fabreville. «Encore là, j’ai la tête remplie de bons souvenirs, dont mes saisons avec les équipes élites de Laval», ajoute celui qui a disputé son hockey mineur à Laval, dont deux campagnes avec le midget AAA, de Laval-Bourassa.

 

En 2004-05, Maxim a porté les couleurs des Patriotes de Laval dans la catégorie pee-wee AA. Cette année-là restera à jamais gravée dans sa mémoire. La formation lavalloise avait alors gagné quatre tournois, les séries éliminatoires et le championnat de la saison régulière.

 

Maxim a eu un petit mot pour l’opérateur de resurfaceuse Danny Pawchuk, l’étoile de cette soirée d’ouverture du Tournoi. «Je pense qu’il mérite bien ce bel hommage. Danny est connu à Laval-Nord. Il a toujours le sourire. Je lui souhaite une bonne retraite.»

 

Meilleure saison LAH

 

Maxim file le parfait bonheur avec le Rocket de Laval, club-école des Canadiens de Montréal. Au moment d’écrire ces lignes, il avait amassé 14 points en 45 parties depuis le début de la campagne. Bref, sa meilleure saison en carrière dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

«C’est spécial de revenir jouer à Laval avec le Rocket, raconte-t-il avec un large sourire. Je vois mes parents après chaque match à la Place Bell. C’est vraiment quelque chose de magique.»

 

«On veut toujours faire mieux, enchaîne le numéro 2 du Rocket. Mais, je dois dire que je suis satisfait de ma saison. Nous voulons faire les séries et nous pourrions causer des surprises.»

 

Conseils pour les jeunes

 

L’athlète de 6 pieds 3 pouces avait de judicieux conseils à donner aux jeunes hockeyeurs qui rêvent d’une carrière professionnelle. «Il faut toujours travailler et croire en soi. On ne sait jamais ce qui peut arriver. Il faut surtout s’amuser et avoir en tête de s’améliorer et apprendre des choses. Enfin, il faut écouter les entraîneurs, car ils sont là pour nous aider.»

 

Rêve à la LNH

 

Comme tous les joueurs de hockey, Maxim caresse le rêve de jouer un jour dans la LNH. Le Lavallois n’a jamais été repêché par une équipe du circuit Bettman. Après son séjour avec les Tigres de Victoriaville et le Drakkar de Baie-Comeau dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Maxim a évolué dans la LAH et dans la Ligue de la Côte-Est.

«Pour l’instant, je n’y pense pas trop à la LNH. Je me concentre sur ma saison avec le Rocket dans la Ligue américaine», termine-t-il sagement.

 

Sylvain Lamarre

Directeur des communications Hockey Laval

communications@hockeylaval.com

438-407-6691

 

 

Social

Classement