Fier membre de

Partenaires

Évolution physio
Freddo
co-operators
Rousseau Sports
Grafitech
Gravure Précision
Ville de Laval
Mtero Depatie
B2B2C
Banque Scotia
Resto Prolongation
Complexe Guimond
Guimond Construction
Chevrolet 440
St Hubert
Robert Vallée

Jonathan Narbonne écrit une page d’histoire en France

 
 

Le défenseur lavallois Jonathan Narbonne a écrit une page d’histoire en soulevant la Coupe de France avec les Gothiques d’Amiens, le 17 février, à Bercy.

Le capitaine des Gothiques a été le premier à toucher au précieux trophée de ce championnat de hockey en France après le but vainqueur de Tommy Giroux en prolongation dans un gain de 3 à 2 en finale face aux Lions de Lyon, détrônant ainsi les champions de 2018.

Narbonne évolue en France depuis trois saisons dans la Ligue Magnus, plus haut niveau de hockey chez nos cousins. «Il s’agit de mon premier championnat professionnel et en plus c’est comme capitaine, lance fièrement Jonathan Narbonne lors d’un entretien téléphonique avec Hockey Laval. Je ne peux pas demander plus. Je suis un homme heureux. C’est la première fois que je joue trois ans consécutifs pour la même formation.»

Ce tournoi regroupe toutes les équipes de la France dans les différentes catégories D1-D2, D3, sans oublier la Ligue Magnus. Les Gothiques ont connu un parcours parfait, car une seule défaite causait l’élimination. «C’était des matchs sans lendemain. Ce fut spécial quand un Québécois Tommy Giroux a compté le but gagnant. Dans mes rêves les plus fous, je n’ai jamais penser jouer en Europe et gagner un tel championnat.»

Cette victoire en Coupe de France permettra aux Gothiques et son capitaine Narbonne de participer à la Continental Cup, un tournoi qui regroupe les meilleures équipes d’Europe. «Cette conquête nous motivera pour les séries éliminatoires qui s’amorcent en fin de semaine et aussi en prévision de la Continental Cup», avoue l’ancien porte-couleurs de la formation midget AAA du Rousseau-Royal de Laval-Montréal.

Aucun regret

Jonathan Narbonne est satisfait de son parcours en tant que joueur et heureux d’avoir décidé de poursuivre sa carrière de hockeyeur à Amiens. «J’étais constamment dans les valises aux États-Unis, précise-t-il. Je ne regrette aucunement ma décision d’aller jouer en Europe, en France.»

Avant d’aboutir en Europe, Narbonne a évolué dans la Ligue de la côte Est avec les Gladiators de Gwinnett, Condors de Bakersfield, Mavericks du Missouri et le Rush de Rapid City, de 2013 à 2016.  Il a évolué avec trois équipes en une seule saison.

Fondé une famille

Depuis son arrivée à Amiens, Jonathan a retrouvé une stabilité et a fondé une famille avec sa conjointe Alex-Anne Trempe, une fille de Shawinigan qu’il a rencontré lors de son séjour avec les Cataractes dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Le couple a eu un garçon prénommé Jax. «Aux États-Unis, je n’aurais pas pu avoir un enfant. Ça n’avait pas de sens avec tous les voyagements et les conditions difficiles», mentionne l’homme de 26 ans.

Bien entendu, Jonathan s’ennuie de ses parents, sa famille. «Nous allons réfléchir à notre avenir et prendre une décision à la fin de la saison. C’est difficile d’être éloigné de ma famille, même si on échange sur Internet.»

Déjà vu

On se souvient que Jonathan Narbonne a fait partie de l’équipe championne de la Coupe Memorial avec les Cataractes de Shawinigan dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en 2012.

L’athlète de Chomedey conserve aussi de très bons souvenirs de son hockey mineur à Laval, dont une participation au Tournoi pee-wee de Québec. «Nous avions perdu 4-3 contre une équipe de Detroit (Little Caesers) en prolongation en demi-finale. J’ai vécu une année de rêve dans le pee-wee AA avec l’entraîneur Daniel Pauzé. J’ai aussi gagné les séries éliminatoires dans le midget AAA avec l’entraîneur André Wilsey. Il s’agissait pratiquement du même groupe de joueurs.»

Quand il a amené la Coupe Memorial au Complexe sportif Guimond, cela figure aussi parmi les plus beaux moments de sa carrière dans les rangs amateurs. «Je me sens choyé d’avoir connu du succès à tous les niveaux», raconte-t-il.

Camp des recrues des Penguins et du CH

En 2013, Jonathan Narbonne avait reçu une invitation au camp des recrues des Canadiens de Montréal. Il savait qu’il n’y avait pas de place pour lui à la ligne bleue du Tricolore

«Porter le chandail du Canadien était un rêve pour moi. Ce court séjour au camp a été bon pour ma carrière. Je suis un meilleur joueur», avait-il indiqué à cette époque.

Outre le camp du CH, il avait aussi participé à un camp des Penguins de Pittsburgh, avec son club école de Wilkes-Barre. «Je n’ai pas été chanceux. Les deux fois, je me suis retrouvé avec des équipes avec trop de défenseurs», termine-t-il.

Jonathan Narbonne ne ferme pas la porte de revenir un jour dans la Ligue américaine. D’ici là, il aidera sa formation à rafler les grands honneurs des séries éliminatoires de la Ligue Magnus.

 

Sylvain Lamarre

Directeur des communications Hockey Laval

communications@hockeylaval.com

438-407-6691

 

Social

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 NOIR ET OR 30 20 4 75 0 0 108 56 52 0.833 0.0 0.00 0.0 9.28
9/97
87.69
8/65
2 NATIONAL 30 24 4 74 0 0 158 60 98 0.822 0.0 0.00 0.0 24.77
27/109
90.14
14/142
3 CYCLONE 30 20 5 72 0 0 134 61 73 0.800 1.2 382.86 1.1 9.01
10/111
97.73
2/88
4 PIONNIERS 30 21 8 70 0 0 151 67 84 0.778 0.0 15,100.00 0.0 13.82
17/123
91.35
9/104
5 AS 30 16 7 69 0 0 117 73 44 0.767 0.0 0.00 0.0 6.90
6/87
95.92
4/98
6 CORSAIRES 30 18 9 67 0 0 114 97 17 0.744 0.0 0.00 0.0 8.89
8/90
94.83
6/116
7 ESPOIRS 30 14 8 64 0 0 102 75 27 0.711 1.1 318.75 1.1 10.99
10/91
86.81
12/91
8 CONQUÉRANTS 30 21 9 61 0 0 111 81 30 0.678 0.0 0.00 0.0 2.22
3/135
94.16
8/137
9 INTRÉPIDE 30 18 7 61 0 0 106 64 42 0.678 0.0 0.00 0.0 9.40
11/117
90.48
12/126
10 PATRIOTES 30 17 10 58 0 0 113 80 33 0.644 0.0 0.00 0.0 17.14
18/105
92.72
11/151
11 ESTACADES 30 14 12 58 0 0 112 93 19 0.644 0.0 0.00 0.0 8.41
9/107
97.35
3/113
12 HARFANGS 30 12 13 58 0 0 81 76 5 0.644 0.0 0.00 0.0 6.90
6/87
91.21
8/91
13 VERT ET NOIR 30 16 11 57 0 0 99 71 28 0.633 0.0 0.00 0.0 19.67
24/122
89.86
15/148
14 CASCADES 30 13 13 56 0 0 96 89 7 0.622 0.0 0.00 0.0 12.61
15/119
90.32
12/124
15 CFRS 30 10 17 52 0 0 83 110 -27 0.578 0.0 0.00 0.0 8.49
9/106
83.33
15/90
16 ARSENAL 30 12 16 49 0 0 84 115 -31 0.544 0.0 0.00 0.0 13.91
21/151
83.33
17/102
17 GRENADIERS 30 14 16 48 0 0 116 100 16 0.533 0.0 0.00 0.0 5.92
9/152
93.84
9/146
18 SÉLECTS 30 11 17 47 0 0 77 114 -37 0.522 0.1 3,850.00 0.0 11.49
17/148
87.41
17/135
19 CCL 30 9 18 47 0 0 66 106 -40 0.522 0.0 0.00 0.0 5.21
5/96
90.53
9/95
20 SEIGNEURS 30 11 19 43 0 0 97 128 -31 0.478 0.0 0.00 0.0 14.66
17/116
86.99
16/123
21 FORESTIERS 30 8 19 43 0 0 88 113 -25 0.478 0.0 0.00 0.0 2.48
3/121
95.96
4/99
22 LIONS S 30 6 21 38 0 0 63 147 -84 0.422 0.0 0.00 0.0 7.92
8/101
87.04
14/108
23 LIONS N. 30 5 22 33 0 0 57 152 -95 0.367 0.0 0.00 0.1 7.46
10/134
83.45
23/139
24 OCÉANIC 30 1 27 31 0 0 43 176 -133 0.344 0.0 0.00 0.0 10.00
11/110
77.91
19/86
25 ÉLITES B-A 30 4 23 30 0 0 60 132 -72 0.333 0.0 0.00 0.0 4.24
5/118
92.65
10/136
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 NOIR ET OR 30 20 4 75 0 0 108 56 52 0.833 0.0 0.00 0.0 9.28
9/97
87.69
8/65
2 NATIONAL 30 24 4 74 0 0 158 60 98 0.822 0.0 0.00 0.0 24.77
27/109
90.14
14/142
3 CYCLONE 30 20 5 72 0 0 134 61 73 0.800 1.2 382.86 1.1 9.01
10/111
97.73
2/88
4 PIONNIERS 30 21 8 70 0 0 151 67 84 0.778 0.0 15,100.00 0.0 13.82
17/123
91.35
9/104
5 AS 30 16 7 69 0 0 117 73 44 0.767 0.0 0.00 0.0 6.90
6/87
95.92
4/98
6 CORSAIRES 30 18 9 67 0 0 114 97 17 0.744 0.0 0.00 0.0 8.89
8/90
94.83
6/116
7 ESPOIRS 30 14 8 64 0 0 102 75 27 0.711 1.1 318.75 1.1 10.99
10/91
86.81
12/91
8 CONQUÉRANTS 30 21 9 61 0 0 111 81 30 0.678 0.0 0.00 0.0 2.22
3/135
94.16
8/137
9 INTRÉPIDE 30 18 7 61 0 0 106 64 42 0.678 0.0 0.00 0.0 9.40
11/117
90.48
12/126
10 PATRIOTES 30 17 10 58 0 0 113 80 33 0.644 0.0 0.00 0.0 17.14
18/105
92.72
11/151
11 ESTACADES 30 14 12 58 0 0 112 93 19 0.644 0.0 0.00 0.0 8.41
9/107
97.35
3/113
12 HARFANGS 30 12 13 58 0 0 81 76 5 0.644 0.0 0.00 0.0 6.90
6/87
91.21
8/91
13 VERT ET NOIR 30 16 11 57 0 0 99 71 28 0.633 0.0 0.00 0.0 19.67
24/122
89.86
15/148
14 CASCADES 30 13 13 56 0 0 96 89 7 0.622 0.0 0.00 0.0 12.61
15/119
90.32
12/124
15 CFRS 30 10 17 52 0 0 83 110 -27 0.578 0.0 0.00 0.0 8.49
9/106
83.33
15/90
16 ARSENAL 30 12 16 49 0 0 84 115 -31 0.544 0.0 0.00 0.0 13.91
21/151
83.33
17/102
17 GRENADIERS 30 14 16 48 0 0 116 100 16 0.533 0.0 0.00 0.0 5.92
9/152
93.84
9/146
18 SÉLECTS 30 11 17 47 0 0 77 114 -37 0.522 0.1 3,850.00 0.0 11.49
17/148
87.41
17/135
19 CCL 30 9 18 47 0 0 66 106 -40 0.522 0.0 0.00 0.0 5.21
5/96
90.53
9/95
20 SEIGNEURS 30 11 19 43 0 0 97 128 -31 0.478 0.0 0.00 0.0 14.66
17/116
86.99
16/123
21 FORESTIERS 30 8 19 43 0 0 88 113 -25 0.478 0.0 0.00 0.0 2.48
3/121
95.96
4/99
22 LIONS S 30 6 21 38 0 0 63 147 -84 0.422 0.0 0.00 0.0 7.92
8/101
87.04
14/108
23 LIONS N. 30 5 22 33 0 0 57 152 -95 0.367 0.0 0.00 0.1 7.46
10/134
83.45
23/139
24 OCÉANIC 30 1 27 31 0 0 43 176 -133 0.344 0.0 0.00 0.0 10.00
11/110
77.91
19/86
25 ÉLITES B-A 30 4 23 30 0 0 60 132 -72 0.333 0.0 0.00 0.0 4.24
5/118
92.65
10/136